Oeuf coque ou omelette (suite)

Frémissement de plumes chez les marques distributeurs, dont l’un des plus importants: le groupe « Les Mousquetaires », (Intermarché et Netto), annonce qu’à partir de  2020,  les oeufs vendus à sa marque ne proviendront plus d’élevages en batterie.  La même mesure sera appliquée à l’ensemble des oeufs proposés dans ses linéaires… à partir de 2025,  afin de « répondre à une demande croissante des consommateurs de plus en plus attentifs aux conditions d’élevage et au bien-être animal »… Certes, il reste encore 8 ans, avant que ces mesures deviennent effectives chez ces distributeurs. Certes, toutes les enseignes n’ont pas encore annoncé de telles mesures, mais il est fortement probable qu’elles ne manqueront pas de s’y rallier dans les prochaines semaines.

Intermarché qui était cité dans cet article,  n’est pas le seul distributeur à tenir compte des alertes émises par diverses associations et par la volonté des consommateurs: Aldi, Monoprix, Attac, avaient déjà anticipé cette mesure, ainsi que les hôtels NOVOTEL dont les petits déjeuners ne proposent plus que des oeufs de poules élevées en plein air. Même décision chez AMORA.

L’individualisme des acheteurs est l’une des principales forces des distributeurs: il suffirait que les consommateurs  s’unissent en actions concertées pour modifier, en quelques semaines, les mauvaises pratiques de la grande distribution… Qui a encore de beaux jours devant elle !

Si les citoyens expriment leurs votes avec les mains en déposant un bulletin dans une urne, il ne faut jamais oublier que les consommateurs votent avec leurs pieds… en choisissant leurs points de vente.

 

 

 

 

4 réflexions sur “ Oeuf coque ou omelette (suite) ”

  1. Privilégier le plus possible les filières courtes pour une meilleure traçabilité… rester attentif à là désinformation manipulation, échanger avec les producteurs, chercher les coopératives, AMAP et autre … nous pouvons agir

  2. Il faut vraiment enfoncer le clou et « 100 fois sur le métier remettre l’ouvrage  »
    Espérons que ça portera ses fruits. En tous cas bravo pour ces articles qui nous montrent les défaillances du système.

  3. Bravo pour cet article intéressant et bien écrit qui aide les consommateurs à prendre conscience de choses irrespectueuses de notre société de trop grande consommation abusive !!!

Laisser un commentaire