LE PORTRAIT DU MOIS: Stéphane SEVE

Chaque mois, nous vous proposons de découvrir,- ou de mieux connaître- un turbiasque dont l’activité mérite un coup de projecteur. Après l’historien et ami Jean CUNEGONDO (LTMVMag d’Avril), Marc MAGRO médecin urgentiste et écrivain (LTMVMag de Mai), Jean-Christophe PUGLIESE, sculpteur sur marbre (LTMVMag de Juin), c’est au tour de Stéphane SEVE, de nous livrer quelques étapes de sa vie professionnelle.Certains visages sont des livres ouverts… Il suffit de savoir lire pour que le contact se crée, tant l’empathie est évidente. Celui de Stéphane est de ceux-là. Son sourire est à lui seul une carte d’identité. Normal, il est à la fois  un homme de communication et de création.

Photos afp

La photo ci-dessus, résume, à elle seule, trois étapes importantes du parcours professionnel de Steph:

* Son passage à RMC où il anime l’antenne de 1991 à 2001, date à laquelle la station migre à Paris.

* La régie du studio d’enregistrement « 7 voix » qu’il a créé à La Turbie, après son départ de la Station monégasque: enregistrements divers, vidéo, doublage de clips, coaching pour ceux qui désirent améliorer leur prise de parole en public.

* Ses oeuvres graphiques accrochées au mur, réalisées selon une technique inédite qu’il a baptisée le « manumérisme ».

Cela peut paraître audacieux, après l’impressionnisme, le pointillisme, le fauvisme, le cubisme, le surréalisme, de créer une nouvelle école… Toutefois ici, il ne s’agit pas de peintures, mais de dessins réalisés à la main et numérisés, ce qui justifie cette appellation de « manumérisme ». Il n’y a donc nulle mégalomanie dans ce mot, mais simplement le reflet exact de la technique employée. Et pour attester de l’humilité de sa démarche, Stéphane s’empresse de préciser « qu’il souhaite faire partager ses créations au plus grand nombre » ainsi qu’en atteste son site:  http://www.stephane-seve.com

Au départ, un dessin, extrêmement détaillé, en noir et blanc, que Steph numérise et met en couleurs, ce qui donne des oeuvres géométriques, d’inspiration fantastique ou encore orientales, particulièrement décoratives.

Tableau02Ces oeuvres sont commercialisées à des prix abordables pour tous. Les coloris peuvent être personnalisés à la demande ce qui fait de chaque oeuvre un exemplaire unique. Détail important: en plus de la signature classique de l’auteur, le tableau est livré avec une empreinte numérique infalsifiable qui en confirme l’authenticité, la provenance et qui atteste qu’il s’agit bien d’une pièce originale.

Le terme de « manumérisme » se confirme: cette technique nouvelle se situe bien au confluent de l’art du dessin manuel et de l’informatique qui permet la mise en couleurs.

maximinutia

MAXI-MINUTIA: LE PROJET D’UNE VIE…

MaxiMinutia : une oeuvre imposante de 7 mètres de long par 3,50m de haut! Le projet ultime du premier « manumériste » de l’Art contemporain. Sans aucun doute une première mondiale! Et des milliers d’heures de travail pour composer et assembler 365 tableaux dont aucun n’est utilisé deux fois! Une performance dont la seule ambition est « d’entraîner le spectateur dans une balade visuelle, festive et tourbillonnante » pour reprendre le propos de son créateur. Le projet artistique d’une vie, auquel vous pouvez vous associer pour permettre à Steph d’aller au bout de son rêve artistique.

Et si, comme nous l’avons été, vous êtes sensibles à cet univers onirique, ludique et puissant à la fois: http://www.stephane-seve.com

4 réflexions sur “ LE PORTRAIT DU MOIS: Stéphane SEVE ”

  1. hello
    Voici un article sur Maximinutia que j’ai eu l’immense plaisir de découvrir dans le dernier numéro de LTMV, traduisez « La Turbie Mon Village », et quel beau village.
    j’en profite pour saluer ici toute l’équipe de bénévoles qui anime l’association et qui, en plus de suivre de très près toute l’actualité des Turbiasques (eh oui c’est le nom), organise de manière régulière et enthousiaste de forts sympathiques rendez-vous permettant de mieux connaitre et apprécier l’environnement dans lequel nous avons la chance de vivre.

    Un clin d’œil amical aussi vers André-Francois Pellegrin (l’auteur) qui en plus d’être à l’initiative de cette asso à un talent indéniable pour l’écriture et un regard affuté pour la photo, merci aussi à Sèverine Faye pour sa discrète efficacité.

    http://www.laturbiemonvillage.fr/2015/…/03/edito-de-juillet/

  2. Merci Stéphane pour ces éloges ! Ainsi que je l’ai déjà écrit, en plus de l’exceptionnelle richesse patrimoniale de La Turbie, ce village possède aussi une incroyable richesse humaine. De vrais talents, de toutes catégories socio-professionnelles, souvent insoupçonnés, que nous nous efforçons de faire connaître. Et notre liste de « portraits du mois », en attente de publication est déjà longue ! Avec tous nos voeux renouvelés de réussite dans cette voie artistique nouvelle: le manumérisme !
    afp

Laisser un commentaire